Cycle "Perspectives antiracistes & postcoloniales" - 2e édition

Du 1er au 30 mars
à la Maison des Passages - Lyon 5e
& à la Bibliothèque de la Part Dieu

Le cycle « Perspectives postcoloniales et antiracistes » participe du travail de décolonisation des esprits en cours pour mettre fin à la perpétuation des relations impériales qui s’exercent aujourd’hui encore sur les pays anciennement dominés.

Comment refonder l’État en tirant les leçons de l’anachronisme institutionnel installé par la colonisation et imposé par les pouvoirs postcoloniaux et les institutions financières internationales ? Nous essaierons d’analyser l’émergence légitime de « récits nationaux » dans les sociétés anciennement colonisées, qui tentent tant bien que mal de déconstruire le discours jusque-là dominant qui légitime et perpétue les pratiques et postures coloniales dans les relations entre les nouvelles élites et les populations autochtones.

Nos interrogations se focaliseront surtout sur les raisons des migrations qui inquiètent l’Europe et font surgir partout des murs et des forteresses : l’échec des indépendances octroyées dans les années 1960 nous invite à réfléchir sur les exils forcés qui, aujourd’hui, ravagent le continent africain.

Comment les méfaits des décolonisations factices et la mal-gouvernance chronique fragilisent-ils les écosystèmes et l’environnement, appauvrissant des pans entiers de l’économie, forçant ainsi les populations à l’exode et la transhumance ? D’autant que les migrations/déportations ont toujours été caractérisées par une logique de domination : hier, elles étaient déterminées par la traite et l’esclavage, aujourd’hui elles le sont par les inégalités que génèrent le libéralisme débridé de la mondialisation néolibérale.

Comment affirmer notre commune volonté de participer à la construction d’un autre monde en faisant l’impasse d’une analyse sans concession de notre douloureux passé commun et des violences nées de la rencontre et de l’échange inégal qui s’en est suivi ?

L’ambition de ces rencontres est de répondre à ces questions !

PROGRAMME PRÉVISIONNEL :

- Vendredi 1er mars à 20h
Les Vestiges coloniaux font-ils partie de notre mémoire ?
Rencontre - débat avec Françoise Vergès, politologue, présidente de l’association "Décoloniser les arts"
>>> Françoise Vergès présentera son nouveau livre Un féminisme décolonial (La fabrique, 2019) à la librairie Terre des livres - Lyon 7e le samedi 2 mars à 15h

- Vendredi 15 mars à 20h
Résister, prendre la parole, agir contre la domination masculine et postcoloniale.
Rencontre - débat avec Ndèye Fatou KANE, écrivaine

- Vendredi 22 mars à 20h
La Francophonie : perpétuation du pacte colonial ou instrument de domination linguistique ?
Rencontre-débat avec Boubacar Boris Diop, écrivain

- Samedi 23 mars 2019 à 15h à la Bibliothèque de la Part Dieu
Nos ancêtres les migrants
Conférence gesticulée de et avec Gérard Noiriel, historien, et Martine Derrier, comédienne

- Jeudi 28 mars 2019 à 20h
Les ajustements structurels et les accords de partenariat économiques : l’échange inégal
Rencontre - débat avec Dembe Moussa Dembelé, économiste et président du Forum Africain des Alternatives & Coordonnateur de l’Africaine de Recherche et de Coopération pour l’Appui au Développement Endogène (ARCADE), et Michel Buisson, agroéconomiste

- Samedi 30 mars 2019 à 14h30 à la Bibliothèque de la Part Dieu
Le trauma colonial
Conférence de Karima Lazali autour de son dernier ouvrage : « Le trauma colonial, une enquête sur les effets psychiques et politiques contemporains de l’oppression coloniale en Algérie » (La Découverte, 2018)