programmation

Echange et conversation : QUEL MONDE DESIRONS NOUS DONC...?L’avenir du monde est notre avenir


« Le monde n’est pas seulement à habiter il est aussi à inventer ».
Patrick Chamoiseau



La liste est longue, interminable des dégâts des politiques et de l’idéologie néo-libérale. Des écarts de richesses insensés, des précarités
et pauvretés insoutenables ; depuis plus de 30 ans, des guerres sans fin et la résurgence d’un terrorisme assassin sont le lot quotidien de
millions de personnes brisées, réfugiées. Ressurgissent les vieilles idéologies xénophobes et racistes, nous vivons le temps des imposteurs et des impostures. Réfléchissons collectivement au monde dont nous avons envie et les conditions
pour le construire.


En présence de
- Roland Gori (psychanalyste et écrivain),
- Pouria Amirshahi (Député de la neuvième circonscription des Français établis hors de France,Afrique du Nord et de l’Ouest ),
- Mario Alves (Centre interculturel de Lisbonne - Portugal).


musée de Gadagne
1, place du petit collège
69005 Lyon


Gratuit sur réservation au 04 78 42 03 61
www.gadagne.musees.lyon.fr


http://www.gadagne.musees.lyon.fr/index.php/histoire_fr/Histoire/Visites-Activites/Demande-de-reservation-d-une-conference?titre_spectacle=Quel monde désirons-nous donc ?&date_reservation=14/10/2016 19h30

QUEL MONDE DESIRONS NOUS DONC...? sur le chemin d’une alternative interculturelle.L’avenir du monde est notre avenir

« Le monde n’est pas seulement à habiter il est aussi à inventer »
Patrick Chamoiseau


Trois jours d’échanges, de spectacles…pour donner une forme artistique et culturelle aux enjeux de l’interculturalité et multiplier les temps de rencontres et de débats.


La liste est longue, interminable des dégâts des politiques et de l’idéologie néo- libérale. Des écarts de richesses insensées, des précarités et pauvretés insoutenables ; depuis plus de 30 ans, des guerres sans fin et la résurgence d’un terrorisme assassin sont le lot quotidien de millions de personnes brisées, réfugiées.
Ressurgissent les vielles idéologies xénophobes et racistes, nous vivons le temps des imposteurs et des impostures. Réfléchissons collectivement au monde dont nous avons envie et les conditions pour le construire.

Le collectif pour une politique de la relation existe depuis 2013. Il existe pour tenter de donner une forme aux enjeux de l’interculturalité et du cosmopolitisme dans notre monde contemporain. Il regroupe une quarantaine d’associations, de structures,
d’individus, d’artistes... de Lyon, Grenoble, Belley, Paris, Saint-Etienne, Roanne... qui constatent une urgence pour un avenir démocratique, égalitaire et de justice dans un contexte de profonde crise économique, sociale, politique et culturelle.
Le Divers de nos sociétés est une richesse et le nouvel horizon de nos cultures. Questionnant ainsi l’Universel au regard du Diversel ; ce groupe est à l’initiative du Manifeste « Pour une Politique de la Relation ».
- [A2p Nord Sud-Sud, ARTAG, Cie Carton-Pâte, Cie la parole de,
Cie La Tribu Hérisson, Cie Novecento, Collectif de l’Atre,entre-autres, EPI, Humanis Afrique, ISM Corum,Maison des Passages, Raddho-Diaspora, revue Ecarts d’identité…]


La Convivialité des Passages
Pendant 3 jours, La Maison des Passages ouvre ses portes pour boire un verre, un café,prendre un repas « fait maison », faire une pause, se détendre, discuter de manièreinformelle dans une atmosphère chaleureuse et conviviale...