programmation

ECRIRE EN PAYS DOMINE....sur le texte de Patrick Chamoiseau




- 17h-19h : Arpentage
> par l’association entre-autres


Lecture en arpentage du livre de Patrick Chamoiseau « Écrire en pays dominé ».
Nous avons retenu ce livre qui fait le récit d’une émancipation singulière dans la confrontation avec le Monde. L’arpentage est une méthode de lecture et d’analyse à plusieurs d’un ouvrage. Il est né de la longue nuit des prolétaires dans les « cercles d’études ouvriers » à la fin du XIXe siècle. Il s’agit donc de co-construire un savoir, de faire vivre un travail critique, de s’interroger...
La lecture du livre avant l’atelier n’est pas nécessaire. Le livre sera partagé, découpé en début de séance.
> [sur inscription, nombre de places limitées]


19H 30 - 20H30 : LECTURE-SPECTACLE
- « Écrire en pays dominé »
> par le Collectif pour une Politique de la Relation


Extraits
« Comment écrire alors que ton imaginaire s’abreuve, du matin jusqu’aux rêves, à des images, des pensées, des valeurs qui ne sont pas les tiennes ? Comment écrire, dominé ?
L’enfant qui lisait va devoir tout relire…
L’ethnographe va devenir un marqueur de paroles…
Le marqueur de paroles va balbutier une étrange poétique...


D’Eluard : Contre leurs armes, écrire sans cesse (« sur chaque bouffée d’aurore ») le mot précieux, le mot pouvoir,sur la simplicité du quotidien armée par les chocs
impossibles, enclenchée par l’amour. » - Sentimenthèque.
Le monde a-t-il une intention ?


Echange conversation autour du livre de Patrick Chamoiseau
Avec les arpenteurs, les spectateurs, les membres du Collectif créateurs de la Lecture-spectacle, (La Tribu Hérisson, le Collectif de l’Atre, la Cie la parole de, la Maison des Passages, Raddho-Diaspora, Jean-Luc Peilhon).
> En présence de
- Nathalie Galesne (Babelmed, Rome - Italie)


- 22h30 Conclusions des trois journées autour d’un verre....


maison des passages
44, rue saint Georges
69005 Lyon

QUEL MONDE DESIRONS NOUS DONC...? sur le chemin d’une alternative interculturelle.L’avenir du monde est notre avenir

« Le monde n’est pas seulement à habiter il est aussi à inventer »
Patrick Chamoiseau


Trois jours d’échanges, de spectacles…pour donner une forme artistique et culturelle aux enjeux de l’interculturalité et multiplier les temps de rencontres et de débats.


La liste est longue, interminable des dégâts des politiques et de l’idéologie néo- libérale. Des écarts de richesses insensées, des précarités et pauvretés insoutenables ; depuis plus de 30 ans, des guerres sans fin et la résurgence d’un terrorisme assassin sont le lot quotidien de millions de personnes brisées, réfugiées.
Ressurgissent les vielles idéologies xénophobes et racistes, nous vivons le temps des imposteurs et des impostures. Réfléchissons collectivement au monde dont nous avons envie et les conditions pour le construire.

Le collectif pour une politique de la relation existe depuis 2013. Il existe pour tenter de donner une forme aux enjeux de l’interculturalité et du cosmopolitisme dans notre monde contemporain. Il regroupe une quarantaine d’associations, de structures,
d’individus, d’artistes... de Lyon, Grenoble, Belley, Paris, Saint-Etienne, Roanne... qui constatent une urgence pour un avenir démocratique, égalitaire et de justice dans un contexte de profonde crise économique, sociale, politique et culturelle.
Le Divers de nos sociétés est une richesse et le nouvel horizon de nos cultures. Questionnant ainsi l’Universel au regard du Diversel ; ce groupe est à l’initiative du Manifeste « Pour une Politique de la Relation ».
- [A2p Nord Sud-Sud, ARTAG, Cie Carton-Pâte, Cie la parole de,
Cie La Tribu Hérisson, Cie Novecento, Collectif de l’Atre,entre-autres, EPI, Humanis Afrique, ISM Corum,Maison des Passages, Raddho-Diaspora, revue Ecarts d’identité…]


La Convivialité des Passages
Pendant 3 jours, La Maison des Passages ouvre ses portes pour boire un verre, un café,prendre un repas « fait maison », faire une pause, se détendre, discuter de manièreinformelle dans une atmosphère chaleureuse et conviviale...